Banque

Comment investir dans le vin ?

Par Julie - 3 minutes de lecture
Investir dans le vin

Le vin est une boisson obtenue grâce à la fermentation naturelle du jus de raisin mûr. Il n’est pas facile de se lancer dans un investissement dans le vin sans en connaître certaines particularités. C’est pour cela que plusieurs personnes préfèrent solliciter l’aide des professionnels. Toutefois, vous pouvez toujours le faire vous-même à condition de vous y prendre de la meilleure manière. Pour cela, il faut passer par plusieurs étapes indispensables pour réussir votre projet. Comment faire un investissement dans le vin ?

Réussir l’investissement en veillant à la fiscalité

Pour investir dans le vin, vous devez tout d’abord veiller à la fiscalité. Il est vrai que l’achat simple, ainsi que le stockage de bouteilles de vin, ne subissent pas d’imposition. C’est au moment de la revente que la fiscalité entre en jeu. En effet, si en revendant vos bouteilles, vous générez une plus-value, elle est imposable. Si, toutefois, l’investissement ne sort pas du secteur de l’activité patrimonial, il ne subit pas d’imposition.

C’est, par exemple, le cas lorsque vous revendez vos bouteilles à vos proches. A contrario, si vous en faites une activité professionnelle, les bénéfices qui découleront de vos ventes seront considérés comme des revenus indépendants et seront donc imposés. Notez que la jurisprudence s’applique exclusivement aux professionnels.

De ce fait, les investisseurs particuliers en vin sont considérés comme des particuliers du point de vue de l’administration fiscale.

À lire :  Comment réaliser la cloture de son assurance vie ?

Faire un bon investissement en choisissant les bons vins

Le choix des bons vins fait partie des indispensables pour un meilleur bon investissement. Il n’y a plus réellement lieu de les présenter. Si vous souhaitez constituer une cave digne de ce nom, la Bourgogne vous sera sans doute indispensable, que cela soit en rouge comme en blanc. Notez que les vins de Bourgogne doivent nécessairement occuper une grande partie de votre cave.

Ensuite, vous devrez privilégier les incontournables grands crus de Bordeaux qui sont placés en deuxième position. Ces grands vins bordelais sont devenus une grande fierté du patrimoine viticole français. Cela constitue un investissement sécurisé, car ceux-ci se particularisent par leur grande capacité de conservation. Cela leur garantit sans doute un accroissement de la valeur à la longue.

Enfin, il y a la vallée du Rhône qui n’est pas à négliger. Bien qu’elle soit longtemps restée dans l’ombre des deux premiers, elle connaît une montée étincelante depuis un certain temps. Ses plus grands crus atteignent déjà des prix moyens ahurissants.

Investir à long terme

Vous devez savoir qu’il est important d’envisager l’investissement en action que sur le long terme et cela doit au moins être de 8 ans, car la volatilité risque d’être forte. Cela se traduit généralement par un investissement dans les vins de garde. Autrement dit, il s’agit des vins qui vieillissent normalement et se bonifient à la longue. Par ailleurs, la température doit également être stable (environ 12 degrés) et le taux d’humidité également (70 % en moyenne). Tout cela vous assurera une conservation agréable.

À lire :  Est-ce que c'est intéréssant d'avoir une assurance vie au luxembourg ?

Somme toute, investir dans le vin n’est pas une mince affaire. Toutefois, il existe plusieurs manières de rentabiliser ce placement de la meilleure façon possible.

Julie