Comment choisir la bonne formule d’assurance Obsèques ?

Le montant pour prendre en charge les obsèques est très élevé. Ce dernier peut aller de 2 500 à plus de 4 000 euros. Pour alléger ce poids, souscrire à une assurance obsèques est donc la meilleure solution. Cependant, avec les nombreux organismes qui proposent cette assurance, il n’est pas aisé de faire le bon choix. Heureusement, en suivant nos conseils, vous trouverez facilement la bonne formule qui vous convient !

Vérifier les limites d’âge de souscription

En fonction des contrats, la limite d’âge est variable. Toutefois, elle se trouve dans l’intervalle de 80 ou 85 ans. Dans un contrat d’assurance obsèques, les cotisations augmentent au fur et à mesure que l’âge augmente. Ainsi, lorsque vous souscrivez tardivement à un contrat, cela vous sera plus avantageux. Il est conseillé de souscrire ce type de contrat lorsque la personne est dans la tranche d’âge de 50 et 55 ans. Si au contraire, vous faites la souscription à un âge plus jeune, vous risquez de cotiser énormément.

Vérifier les délais de carence et conditions de versement

Lorsque vous souscrivez à une assurance d’obsèques, l’assureur applique un délai de carence. En effet, le capital ne pourra pas être versé lorsque le décès survient accidentellement, quelques mois après la souscription. Dans ce cas, les proches du défunt ne toucheront que les primes versées. Il faut au moins jusqu’à deux ans pour espérer toucher le capital.

Par ailleurs, si une personne se suicide durant la première année de sa souscription, le versement ne sera pas effectué. C’est pareil aussi pour les personnes qui souscrivent un contrat après avoir appris leur maladie. Pour éviter toute surprise, vous devez donc vérifier ce délai ainsi que les conditions du versement des capitaux. Après vérification, il faut opter pour le délai le moins long.

Comparer les délais de versement des capitaux

Lorsqu’un décès survient, le délai de versement des capitaux aux proches du défunt varie en fonction des assureurs. En effet, ce délai peut être de 2 jours, une semaine, voire un mois ou plus. Cette variation s’explique généralement par les diverses pièces justificatives qui sont demandées. Il s’agit notamment du certificat de décès, de la carte d’identité du défunt, de la facture de la société de pompes funèbres, etc.

Il faut donc comparer les délais de plusieurs assureurs afin de choisir le moins long. Sinon, cela pourrait amener les proches du défunt à avancer des frais funéraires avant le versement. Par ailleurs, il est conseillé de prévenir les proches afin qu’ils contactent rapidement l’assureur en cas de décès. Cela pourra accélérer les choses.

Attacher de l’importance à d’autres points du contrat

Avant de souscrire à un contrat d’obsèques, toutes les conditions doivent être vérifiées en détail. La meilleure assurance doit pouvoir détailler avec précision l’ensemble des prestations des obsèques. Il s’agit par exemple des caractéristiques du cercueil, du rapatriement du corps, la mise à disposition d’une chambre funéraire, etc.

Certains frais dits d’entrée, de versement, de gestion ou de sortie sont parfois prévus dans les contrats. Vous devez vérifier attentivement le contrat afin d’avoir une vision claire sur les conditions et frais pris en charge. N’oubliez pas également les clauses mentionnant la période durant laquelle l’assurance ne couvre pas intégralement les obsèques.

Pour plus de simplicité, vous pouvez consulter un comparateur. Ce dernier vous permettra de trouver facilement la meilleure assurance obsèques qui vous convient.