Assurance Auto pour jeune conducteur : quel choix effectuer ?

En tant que jeune conducteur, vous êtes sans doute très excité à l’idée de conduire votre propre auto. Savez-vous cependant qu’un assureur vous fera payer assez cher pour couvrir tout éventuel sinistre, et ce, pendant trois ans minimum ? Découvrez ici les raisons qui expliquent cette réalité et apprenez comment faire un choix avantageux d’assurance auto pour jeune conducteur.

Pourquoi une assurance auto pour jeune conducteur est souvent chère ?

Les contrats d’assurance se rédigent sur la base des risques. Dans le cas d’une assurance auto pour jeune conducteur, les assureurs partent du principe selon lequel vous n’êtes pas encore un conducteur aguerri. À ce titre, les risques auxquels vous vous exposez en tant que conducteur sont assez importants puisque vous ne disposez pas encore de l’expérience nécessaire pour avoir les réflexes idéals au volant. C’est la raison principale pour laquelle vous risquez de retrouver au sein de votre assurance auto pour jeune conducteur, ce qu’on appelle une surprime. Sa valeur diminue au fil des années enregistré sans sinistre. Cependant, vous devez savoir qu’elle ne disparaît totalement de votre contrat d’assurance auto pour jeune conducteur qu’au bout de 3 ans.

Choisissez la conduite accompagnée

Bien que l’assurance auto pour jeune conducteur soit plus ou moins chère les premières années, votre assureur peut revoir son tarif à la baisse en fonction de votre cursus d’apprentissage de la conduite. Pour un jeune conducteur ayant opté pour la conduite accompagnée, il y a plus de chance d’obtenir un contrat avec une réduction pouvant atteindre 30 %. En effet, certaines statistiques prouvent que les jeunes ayant suivi ce cursus présentent bien moins de risque de faire des accidents que ceux ayant été en filière classique. C’est donc une caractéristique qui pourrait vous aider à négocier un meilleur contrat d’assurance auto pour jeune conducteur.

Faites le choix de votre voiture en conséquence

Le tarif d’une assurance auto pour jeune conducteur va bien entendu dépendre du type d’automobile dont vous allez vous doter. Si possible, faites le choix d’une voiture d’occasion peu coûteuse dont les frais de réparations seront moindres. Retenez dans tous les cas que les assureurs prennent généralement en compte les critères suivants pour fixer le tarif de leur assurance : la puissance fiscale du véhicule, son âge, son prix d’acquisition et sa marque. Outre le fait qu’un véhicule de faible puissance sera plus maniable pour un jeune conducteur, il sera également de nature à rassurer l’assureur qui proposera ainsi un tarif plus bas pour la couverture des risques.

Sélectionnez vos garanties avec soin

Il n’est pas nécessaire de choisir une assurance dite tous risques, surtout lorsque vous avez choisi un véhicule de faible valeur. Il vaut mieux s’orienter par exemple vers une assurance au tiers. Son coût annuel sera moindre et elle prendra en compte certaines garanties minimales obligatoires. Cela vous permet de négocier l’ajout de certaines garanties spécifiques supplémentaires. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’une assurance sur mesure qui contient exclusivement des garanties dont vous avez véritablement besoin. Le tarif n’en est que plus modulable.

N’oubliez pas de comparer les contrats d’assurance afin de trouver celui qui vous coûtera le moins cher tout en vous couvrant au mieux.